Le somptueux manoir de Mark Twain, un musée à visiter

Gariépy Raphaël - 26.11.2020

Culture, Arts et Lettres - - Musée maison auteur - Mark Twain musée - visite international auteur


La précision et la justesse avec laquelle Mark Twain décrit le quotidien d’un Tom Sawyer ou d’un Huckleberry Finn laisseraient accroire que l’auteur a connu, à un moment de sa vie, une existence modeste. Les deux histoires ont en réalité été écrites dans un élégant manoir situé à Hartford, petite ville du Connecticut, aujourd’hui transformé en musée. 
 


C’est dans cette modeste maison de près de 1100 m2 que l’écrivain, qui y a vécu de 1874 à 1891, a composé ses histoires les plus célèbres. Outre Les aventures de Tom Sawyer (Livre de poche, traduction P.F. Caillé et Y. Dubois-Mauvaiset) et Les aventures de Huckleberry Finn (Flammarion, traduction André Bay), l’ouvrage Un Yankee à la cour du Roi Arthur (Libretto, traduction Odette Ferry) est aussi né entre les murs de la demeure. 
Située à 2 heures de Boston, le lieu, qui a été considéré par National Geographic comme « l’une des dix plus belles demeures historiques du monde », est aujourd’hui accessible au public. Entièrement restaurée, la maison de briques rouges accueille des expositions permanentes et temporaires autour de l’auteur et a pour projet de « faire vivre son héritage ». Le site du musée propose notamment une visite virtuelle de l'endroit : vous pourrez ainsi parcourir les pièces de la demeure au rythme de vos clics.

Construit en 1874, le manoir a été conçu par l’architecte new-yorkais Edward Tuckerman Potter. Très attaché à l’endroit, Mark Twain le décrit comme un mélange « entre un bateau à vapeur du Mississippi et une horloge à coucou ». 

Comme l’indique le site Vintage News, le dernier étage de la maison abrite ce qui était la pièce préférée de l’auteur : la salle de billard, qu’il utilisa comme bureau de fortune. 
 
Doug Butchy CC BY2.0
 

Twain et sa famille, qui ont donc vécu près de 20 ans au sein du manoir, aimaient partager des histoires. La femme et les enfants de l’auteur se réunissaient, sans doute au sein du living-room ou de la bibliothèque, pour raconter et échanger des textes, ou simplement pour écouter l'écrivain lire ses œuvres.

John Hoey CC BY2.0


Un quotidien qui laisse songeur...

Crédit photo : Srett -CC BY-SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.