Cinquante ans d'Ordre... des Arts et Lettres

Clément Solym - 27.11.2007

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - cinquantenaire - Ordre - Arts et Lettres


Malraux est mort ! Vive Les Arts et Lettres !

En plaçant la célébration du cinquantenaire de sa création, le Ministère de la Culture et de la Communication ravive la flamme allumée le 2 mai 1957.

Cet honneur récompense « les personnes qui se sont distinguées par leurs créations dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu'elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde ».

Bien. Et qui se vit attribuer le 23 novembre dernier le petit ruban vert et blanc avec la croix double face à huit branches ? Pas moins de dix-sept nominés qui ont plus fait pour la culture que la Star Ac pour la musique...

Mme Albanel, la ministre, portait ainsi la lourde hérédité de Malraux, qui ne fut ministre de la Culture qu'en 1955, lui. Mais il mourut en 1976, justement le 23 novembre. C'est à elle que revenait donc de décerner l'Ordre de Chevalier (que la chanteuse de Bécassine reçut également...).

La hiérarchie complexe repose en effet sur des critères sévères : un Chevalier doit jouir de ses droits civils et avoir 30 ans au moins. Un Officier ou un Commandeur justifieront de 5 années du grade inférieur, et avoir prouvé derechef que l'on suscite le respect et l'envie « des artistes, des écrivains, des créateurs » selon l'adage de Malraux.

Pour les amateurs, le musée de la Légion d'honneur rue de Solférino retrace jusqu'à janvier l'historique de l'Ordre. Raymond Subes y est à l'honneur, pour le coup, puisqu'il créa l'insigne.

Avec un maximum de 450 Chevaliers, 140 Officiers et 50 Commandeurs, le cheptel n'est pas renouvelable à loisir. Cette année, Elisabeth Badinter l'écrivaine et la philosophe et historienne Mona Ozouf étaient du lot. Le journal officiel publiera prochainement la liste intégrale des heureux élus.

Pour ma part, mon portable ne fonctionnait pas, je n'ai donc pas pu voter..


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Xo
Genre : histoire du...
Total pages : 368
Traducteur :
ISBN : 9782845635746

Une histoire de la Première Guerre Mondiale ; 1914 : le destin du monde

de Max Gallo

A Paris, gare de l?Est, en ce dimanche 2 août 1914, c?est la mobilisation générale. Une foule d?hommes se presse et s?apprête, comme des millions d?autres européens, à partir combattre. Le lendemain, le 3 août, l?Allemagne déclare la guerre à la France. Avant elles, l?Autriche et la Russie se sont déjà déclaré la guerre, après l?assassinat de l?archiduc François-Ferdinand d?Autriche, le 28 juin à Sarajevo.

J'achète ce livre grand format à 19.90 €