2020, une année bien compliquée pour les prix littéraires français

Antoine Oury - 07.12.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix litteraire francais - recompenses litterature france - annulation festivals


Les grands prix de l'automne, parfois repoussés de quelques semaines, ont finalement tous été décernés, Goncourt, Femina, Interallié et autres Renaudot en tête. Mais d'autres prix littéraires, peut-être moins médiatiques, mais pas forcément moins bien dotés, ont disparu en cette année 2020. Les annulations de festivals ont notamment pesé sur la remise de certaines récompenses.

Librairie l'Acacia (Paris)


La saison 2020 des prix littéraires, particulièrement chaotique, est désormais peu ou prou terminée. La plupart des traditionnelles récompenses d'automne ont décalé leurs dates de remise, pour s'adapter à la réouverture des librairies au public, à la sortie du deuxième confinement. Et la plupart des jurés ont découvert le télétravail, pour discuter à distance des ouvrages, à travers la visio.

Mais un certain nombre d'autres prix ont été purement et simplement contraints d'annuler leur édition 2020, en raison des conditions imposées par le coronavirus. Le Prix du Style, organisé par le label littéraire Plume & Plomb, doté d'un montant en euros égal au nombre de pages du livre primé, était « très compliqué à organiser dans le contexte », explique Antoine Bueno, fondateur du Prix du Style, qui ne garantit pas une édition 2021.

Le Prix Pierre Daix, créé par François Pinault en 2015, doté de 10.000 € et qui salue traditionnellement un ouvrage consacré à l'histoire de l'art moderne et contemporain, ne sera pas non plus remis en 2020. De même, le Prix Elina et Louis Pauwels, habituellement décerné en octobre par la Société des Gens de Lettres (SGDL), semble annulé en 2020, même s'il ne nous a pas été possible d'obtenir de confirmation par la SGDL.
 
D'autres récompenses, liées à des événements, et notamment des festivals, ont été annulées en même temps que ces derniers. La ville de Saint-Louis (Haut-Rhin), au mois de mars dernier, annonçait ainsi l'annulation du 22e Prix des Romancières, créé en 1999 et doté de 3000 € par la ville. 

Autre cas, celui du Prix de la langue française, remis pour sa part à l'occasion de la Foire du livre de Brive : en 2019, cette récompense, qui ouvre d'habitude la saison des prix, avait salué Louis-Philippe Dalembert. Elle disparaît en 2020, pour revenir en 2021, mais sa dotation de 10.000 € retournera sans doute dans les finances de la ville...


Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones

Dossier – Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite


Photographie : illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.