La France baignera dans les bulles et les phylactères en 2020

Florent D. - 21.01.2020

Manga/BD/comics - Univers BD - bande dessinée librairie - Angoulême festival librairies - ventes livres France


2020 sera l’année de la bande dessinée, actons-le, de même que 2019 aura marqué une nouvelle croissance des ventes. Le Festival de la BD d’Angoulême approchant, de nouvelles données surgissent sur ce segment. Et selon L’Observatoire de la librairie, les cases et les bulles font bon ménage avec les boutiques.

Le dernier pharaon
Le dernier pharaon - ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

Pour les établissements indépendants (250 librairies de France servent d’échantillon), l’année passée fut faste. Hors livres scolaires, on enregistre une hausse du chiffre d’affaires de 2,3 % — mais la bande dessinée est incomparablement le moteur des ventes.

Si en termes de chiffre d’affaires, la BD ne représente que 13 % des ventes, elle affiche une splendide croissance de 7,4 %. Et ce, alors que 2018 enregistrait déjà 6,3 % de hausse.

Bien entendu, si l’on écarte Astérix, la croissance retombe à 6 % pour 2019, de quoi démontrer le poids des Irréductibles.

Sur l’année passée, 41.143 titres de BD ont été vendus en librairie, soit 3,3 % de mieux. Sur cet ensemble, 55 % des ventes sont des nouveautés, parues voilà moins d’un an, contre 11 % entre 12 et 24 mois et 34 % de plus de deux ans.
 
Or, le marché constate par la force des choses que le manga, avec 16,4 % de croissance et la jeunesse, avec 14,5 % de mieux, restent les tendances éditoriales les plus dynamiques. 

« La BD reste à mon sens un des derniers arts populaires : un art accessible, capable d’éveiller toutes les curiosités, un art intergénérationnel qui fédère des lecteurs autour d’un artiste ou d’une œuvre et un art transgressif qui ne s’interdit rien », indique Laurent Perez, de la librairie Comic Strips Café d’Antibes.



 
Et de rappeler qu’en 2019, Astérix, La fille de Vercingétorix est devenue la meilleure vente — plus de 1,85 million d’exemplaires. Dans les librairies, c’est aussi Les Indes fourbes qui ont raflé la mise, devenant la 2e meilleure vente (plus de 128.000 exemplaires selon GfK). Les deux sont suivis de Blake et Mortimer ; Le dernier Pharaon publié en mai 2019 (184.000 exemplaires, GfK toujours).

En 4e position, et véritablement parce que la rédaction avait admiré ce livre, se place Moi, ce que j’aime, c’est les monstres d’Emil Ferris (75.000 exemplaires, GfK, suite et fin).


Commentaires
Le troisième vend plus que le second ? question exclaim
Bonjour : étrange mais oui. Il s'agit du classement des meilleurs ventes en librairies. Donc les articles les plus achetés dans les boutiques. Mais qui peuvent avoir connu des réussites commerciales différentes via les autres circuits de commercialisation.

Donc avoir des chiffres de ventes qui inverseraient l'ordre constaté en librairie.

Excellente journée
Merci : je comprends mieux.



Ceci dit, à force de faire des classements avec des conditions un peu grotesques, on finit par s'y perdre. On aura bientôt un classement des meilleurs de roman de fiction d'auteurs âgés de 35 ans n'ayant pas passé le bac et distribué par (pub pour le distributeur qui achète le sondage).



snake
Ah, ils n'existent pas déjà, ces classements ?

tongue wink
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.