Héroïne nationale, Heidi est confrontée à une invasion de zombies suisses

Nicolas Gary - 03.12.2020

Manga/BD/comics - Univers BD - Heidi zombies Suisse - invasion zombies Suisse - fromage montres chocolat


Depuis les déclarations du Premier ministre français, Jean Castex, le message est amplement passé : « La Suisse n’est désormais plus un pays sûr. » Sûr, et certain ? Eh bien, si la France redoute que des hordes de skieurs ne dévalent les pistes helvètes, au risque d’attraper la Covid, la Suisse, elle, fait face à une menace plus grande : celle d’une invasion, non de Frouzes, mais de Zombies.


 

Plus besoin de travailleurs transfrontaliers pour ficher la « frouze » aux Suisses : derrière ce petit terme chaleureusement péjoratif pour désigner les Français, se cache un mauvais jeu de mots, certes. Mais après tout, ce sont les auteurs Xavier Ruiz et Jean-Paul Cardinaux qui ont commencé. Explications.

En 1880 vient au monde littéraire une délicieuse enfant : imaginée par Johanna Spyri : Heidi. Héroïne suisse jusqu’au bout des couettes, elle finira par incarner la douceur de vivre, la littérature d’enfance et plus encore, le charme des alpages helvétiques. Ayant fêté ses 140 ans, sans prendre une ride, la fillette, possiblement inspirée d’une nouvelle allemande, va connaître une seconde vie

Réalisateurs, les deux hommes suscités avaient déjà produit Sweet Girls en 2015, particulièrement grinçant.

« Élodie et Marie, deux adolescentes cloîtrées dans une cité où la crise du logement s’aggrave de jour en jour, sont confrontées au manque de perspectives qu’offre le futur et voient leurs chances d’accéder un jour à l’indépendance peu à peu disparaître. Élodie suggère à Marie une solution aussi extrême qu’improbable : vider les appartements injustement occupés par « les vieux » qui sont à ses yeux à l’origine du déséquilibre social actuel. » 
 


 

Heidi au pays des zombies


Humour corrosif et critique sociale étaient au rendez-vous. Et voici que les deux compères récidivent, mais cette fois en revisitant « très librement », comme ils le soulignent, les aventures de l’héroïne nationale suisse. 

« Une Heidi devenue adolescente, qui va devoir faire face à une épidémie de Zombies venus de la ville, pour infecter les vierges pâturages de son Grand-Père. Aidée par le fidèle Peter, elle va se révéler être une redoutable chasseuse de Zombie, le tout dans un savoureux mélange d’humour noir, de clichés helvétiques et d’hémoglobine. »

<

>



Le pitch est effrayant. Et initialement, le projet devait être un long métrage pour le cinéma : le scénario du film deviendra donc une bande dessinée. Monté en financement participatif en 2016, ce doux délire vit le jour, et désormais, se retrouve en librairies, traduit en français, anglais et allemand. 

Véritable découverte de cette fin d’année, voici une bande dessinée dont il serait bon de ne pas se priver…


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.